Eglise romane de Tohogne

 - Les nefs

 (Le calvaire)

 

Les nefs (le calvaire).

Ce calvaire (école mosane, vers 1320-1370) est le groupe sculpté le plus ancien de la région.

Ce calvaire (école mosane, vers 1320-1370) est le groupe sculpté le plus ancien de la région.

L’église romane de Tohogne a également le privilège de posséder un très beau et majestueux calvaire comportant le Christ en croix, la Vierge et saint Jean.

L’imposant et magnifique Christ est de style gothique attardé.

L’imposant et magnifique Christ est de style gothique attardé.

Chêne, 206 cm (Christ), 141 et 144 cm (Vierge et saint Jean). Ecole mosane, vers 1320-1370.

La vierge du calvaire.

La vierge du calvaire.

Saint Jean.

Saint Jean.

Important, ce calvaire l’est, non seulement parce qu’il est le groupe sculpté le plus ancien de la région, mais aussi et surtout parce qu’il se range parmi les calvaires mosans les plus intéressants du XIVe siècle. Le Christ a visiblement été restauré. Il est de style gothique attardé. Il apparaît nettement que ce Christ n’est pas du même maître que les deux autres statues. Certains auteurs considèrent qu’il constitua l’ancien Christ triomphal du chœur, avant sa restauration de 1682. La Vierge est légèrement déhanchée latéralement et vers l’arrière en un mouvement qu’accompagne la rigueur verticalisante des plis ; ceci contribue à suggérer une impression de grandeur austère qu’accentue la sévérité du visage. La même tension, doublée de préoccupations expressives et naturalistes, transparaît dans le Christ dont la cage thoracique, aux côtes bien marquées, se gonfle pour s’étrangler à la taille. Le calvaire est présent assujetti au mur occidental de la grande nef au-dessus de l’entrée.

Derniere mise à jour le 1/08/17 Derniers éléments ajoutés Recherche sur le site

 

EditRegion5 27/05/07